COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 14 OCTOBRE 2021

Après approbation du procès-verbal du 23 septembre 2021, les élus de la CDC ont voté pour l’élection du 5ème conseiller délégué en charge du logement, du cadre de vie, aire d’accueil des gens du voyage. Pascal Courtazelles, conseiller municipal de Saint-Sulpice-et-Cameyrac, a été élu à ce poste.

Dans la foulée, les élus ont modifié la convention entre la Région Nouvelle Aquitaine et la Communauté de communes Les Rives de la Laurence dans le cadre du schéma régional de développement économique afin de rendre applicable le régime communautaire d’aides directes aux entreprises et aux commerces.

Autre délibération notable, c’est concernant la mise en place d’un schéma directeur de gestion des eaux pluviales de la Communauté de communes, de ses communes membres et des communes périphériques. À la suite des inondations des 17 et 18 juin, il est, en effet, nécessaire d’identifier les besoins en matière de gestion des eaux pluviales. La Communauté de communes lance un appel d’offres pour désigner un prestataire susceptible d’analyser et d’étudier l’ensemble des eaux pluviales et mieux comprendre les interactions entre les communes (quels types d’ouvrages manquent ? quels sites posent problèmes ?). Objectif : avoir une vision exhaustive des eaux pluviales et une cartographie la plus complète possible.

Céline Bagolle, conseillère communautaire de Saint-Loubès et vice-président du SEMOCTOM, a par la suite présenté le rapport annuel 2020 sur les prix et la gestion des services du SEMOCTOM.

Quelques éléments sont ressortis de cette présentation :

  • une baisse du tonnage ordures ménagères mais augmentation des déchets totaux.
  • 540,5 kg / habitant ont été traités en 2020.
  • une réduction des ordures ménagères de -76kilos par foyer a été constatée.
  • 89,20% de ces déchets sont valorisés (recyclés) et 10% vont à l’enfouissement.

Le SEMOCTOM s’est fixé de nouveaux objectifs pour les années à venir : une réduction de 15% des déchets ménagers et de 55% de déchets recyclés.

Le territoire des Rives de la Laurence est pilote en matière de collecte de bio-déchets.

Problématique dans le tri des bio-déchets l’été.

Enfin, la hausse des coûts d’incinération et la taxe sur les activités polluantes engendrent une augmentation des coûts pour le SEMOCTOM.

Pour terminer ce Conseil communautaire, les différents élus responsables des commissions ont fait point sur leur travail.

Une annonce particulière est à retenir : le retour de la patinoire hivernale qui sera installée à Saint-Loubès cette année. En parallèle, un parcours ludo-éducatif (le Sentier du Trappeur) sera proposé à Yvrac. Deux animations pour les jeunes du territoire qui auront, à n’en pas douter, beaucoup de succès.